La porte Binet

la Porte monumentale de l'architecte René Binet
La Porte monumentale de l’architecte René Binet, permettant d’accéder à l’Exposition universelle de 1900.

La Porte monumentale du Cours-la-Reine, œuvre de l’architecte René Binet, donnait accès à l’Exposition universelle de 1901. Une quinzaine de lignes d’omnibus et de tramways convergeaient vers ce point situé en bord de Seine à l’angle de la place de la Concorde. Haut de 45 mètres et scintillant dans la nuit, l’ensemble polychrome était destiné à une vie éphémère.

Posée au sommet de la Porte, en lieu et place d’une Marianne, l’allégorie de Paul Moreau-Vauthier, la Parisienne accueillant le monde, dessinée par la couturière Jeanne Paquin, figurait une déesse statufiée vêtue d’un long manteau du soir entrouvert sur une robe moderne.

Comme en témoigne Remy de Gourmont, la Porte Binet fut loin d’être appréciée unanimement par les artistes et la critique de son temps — même si elle connut un grand succès populaire et fut déclinée en de nombreux produits dérivés.

> Lire le texte de Remy de Gourmont sur le site Vous êtes ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *