« Le Bestiaire fabuleux », Patrice de La Tour du Pin

Le Bestiaire fabuleux : poèmes de Patrice de La Tour du Pin, lithographies de Jean Lurçat mises en couleur par Edmond Vairel, calligrammes de Jules-Dominique Morniroli, maquette de Claude Frégnac. Maurice Darantière fut le commanditaire et le maître d’œuvre de l’ouvrage.

La tortue

Patrice de la Tour du Pin

La tortue

Un monde clos à tête rose,

signe fermé qui traîne

de la vie des sables à celle des eaux,

sans jamais sortir de lui-même,

sinon pour d’étranges pariades,

Annoncées par de longues sonneries d’écailles

sur la mer,

Non pour leur propres noces,

ô cœurs d’hommes,

mais pour que l’espèce se prolonge.

Peut-être par degrés de chair froide

en chair plus froide, Jusqu’à ce que la mesure du temps soit comble

en toute ligne de vie

Et que la sagesse de toutes méditations closes

apparaisse…

O toi qui fut jadis adorée à cause d’elle

Par de hautes créatures humaines

qui tâtonnaient à sa recherche

dans l’esprit !

> Société des Amis de la Tour du Pin – http://www.latourdupin.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *