Lettres familières

Laurent Tailhade

"On ne nettoie pas les écuries d'Augias avec un plumeau."

Chamfort

Vendémiaire

édition en ligne
contact
Creative Commons
zec.fr

Le dauphin républicain

Emile loubet

 

 

A Monsieur Loubet Junior

Enfant de France

 

18 mai 1903.

 

Monseigneur,

Cependant que le Roi, votre auguste père, faisait splendir, au pays de l'aurore, le huit-reflets qui lui sert de couronne ; tandis que le désert prosternait à ses genoux les danseuses du ventre, les cheiks, les dromadaires conquis par Bugeaud ; tandis que ce monarque, irréprochable et valeureux, affrontait la constipation sous la forme de dattes et la tympanite sous la forme de couscous ; puis, lorsque, désertant les rives africaines, il eut quitté le pays de Tertullien, de Max Régis et d'Hamilcar Barca pour offrir à votre cousin d'Angleterre cette hospitalité que la grande nation républicaine, avec l'assentiment des contribuables, prodigue aux souverains en villégiature, depuis Nicolas II jusqu'à Ménélik, — non moins cher aux cléricaux, — les progrès de Votre Altesse Royale dans les choses de la piété ne cessèrent pas, un instant, d'unir la France et Rome au nom du Sacré-Cœur. La reine-mère, dont les saintes leçons firent de vous un catéchumène qui réjouit les Trônes, qu'approuvent les Dominations et que les Chérubins à tête de taureau proclament, chaque soir, devant Monsieur de l'Être, n'a pas un instant failli à la tâche édifiante commise entre ses mains par la clairvoyance du Très-Haut. Marchant l'égal du kronprinz, du tzarevitch et des infants d'Espagne, vous avez reçu, pareil à ces nobles adolescents, l'éducation qu'il convient que l'on voie aux héritiers des maisons dont vous êtes Hohenzollern ou Bourbon, Loubet ou Romanof. Celui qui gouverne les empires, accommodant les desseins des hommes à la prospérité de son Église, eut soin de vous choisir un  père qui, sous son visage de lapin blanc, ne porte pas l’ « âme atroce de Caton » et dont la fermeté se peut comparer au fromage mou que Don Quichotte écrasait dans l'armet de Mambrin. Dans la vespasienne militaire, avec son chapeau cabossé comme la tiare de Rouchomowski, sa bâche ruisselante des crachats nationalistes, il donne l'exemple de la soumission aux Hommes obscurs et, c'est vous, Monseigneur, qui, pareil à la fille  d'Agamemnon, portant un cierge de cire, le bras droit lié d'une bandelette à franges d'or, marchez vers l'autel pour accomplir un rite propitiatoire, dont vous êtes à la fois l'hostie et le bénéficiaire demandé par Calchas.

Dans quelques jours, à Saint-Philippe-du-Roule, devant Paris, devant la France rationaliste, cependant que fonctionnent les laboratoires, que des maîtres enseignent à leurs disciples la chimie organique et l'anthropologie et la succession historique des époques, traîné dans les carrosses de l'Elysée, par des laquais portant la cocarde tricolore, escorté par le précepteur ecclésiastique, dont la comtesse de Mun a  guerdonné  votre  dévote  mère, vous  communierez     « avec beaucoup d'édification », tout comme le petit Rouvier ou Mlle Jaurès.

Réconfortant spectacle pour la Congrégation ! 

Depuis qu'Émile 1er entendit le tzar lui causer (pour employer le langage usité par vos ataves), l'appétit des grandeurs, le besoin de trahir son mandat, incrustés dans son encéphale, métamorphosèrent en une sorte de Félix Faure sans prestance le royal bourgeois de Montélimar. Et, comme pour conquérir des honneurs il sied de ramper devant les ennemis de la République et de la Libre Pensée, le pauvre homme, componctueusement, génuflecte devant le Sabre alterné avec le Goupillon.

Appointé par le travail des laborieux et des athées, qui ne peuvent acquérir une falourde ou boire un verre de vin sans payer leur quote-part des douze cent mille francs alloués à Sa Fainéantise, le président Loubet, même prosterné devant l'erreur galiléenne, aurait pu commettre le soin de vous gaver d'eucharistie au curé de Mme de Montélimar, qu'il embrasse avec tant de pompe, ou bien encore au desservant de Villefranche-du-Rouergue, le premier homme du monde pour ce genre d'exhibition.

Mais Votre Altesse Royale, non moins éclairée que le duc de Bourgogne, encore que le Fénelon de bazar qui l'a instruite n'ait peut-être pas le beau style académique dont M. de Cambrai offre de si pompeux modèles, Votre Altesse Royale a compris déjà qu'une cérémonie, en quelque façon morganatique, une première communion a remotis, une confirmation de province, une adhésion incognito à la vomissure du catéchisme, ne pouvait satisfaire ni le père Coubé, ni le père du Lac, ni surtout le père Vigoureux, éducateur, ainsi que chacun sait, de la jeunesse chrétienne. Vous donner au bout des doigts un sandwich d'Absolu, tandis que vous

Tirez la langue avec un excessif amour,

vous bénir et vous énollier de Saint-Chrême n'est pas précisément le but suivi par vos saints directeurs. Non ! Ce qu'ils recherchent avant tout, c'est le démenti public donné au régime démocratique, par celui-là même qui devrait être son gardien, puisqu'il en est le salarié ; ce qu'ils recherchent, c'est un scandale profitable à l'Internationale noire ce qu'ils prétendent, c'est donner avec leur main crochue, aux ongles immondes, un soufflet sur la face de  « la Gueuse », comme parle Cassagnac, le nègre, dont vous raffolez. 

Certes, l'Église n'a pas à se plaindre. Les grandes communions, les grands baptêmes foisonnent depuis quelque temps. Parvenu, enfin, à l'âge de raison, le gracieux Deschanel, pavoisé de quarante-huit ans à peine, courba la tête sur  les mêmes fonts où Pollonnais lâcha son Élohim au profit du Sacré-Cœur. L'un et l'autre goûtant le sel, irrorés d'eau bénite, connurent l'attouchement du Paraclet, la visitation de l'Esprit, qui ne leur était pas inutile, même au temporel.  

Épousant une comédienne, dont les hanches tiraient depuis deux ans à Catulle Mendès de flamboyantes prosopopées, M. Jacques Richepin ne crut pas devoir atténuer le « grand mariage  »  qu'il faisait. Face à face, dans le chœur de Saint- Sulpice, avec la jeune belle qui porte son nom, il goba le « pain des anges », et ce ne fut pas un  spectacle du Pont-Neuf que de voir l'auteur des Blasphèmes gravement agenouillé devant le maitre-autel, pendant que son « spermatozoaire » boulottait Gaspard sur un coussin de velours blanc.

Mais ces pâles ferveurs de juifs et de cabotes, ces extases au cold-cream,  assaisonnant  de  blanc  gras   les « saintes espèces » n'ont, auprès de la manifestation œcuménique du Roi votre père, d'autre valeur que celle d'une rose en papier peint effeuillée sur les sacrés parvis. La France est toujours la fille aînée de l'Église. Loubet, Capet, les rois se suivent et se ressemblent comme les gouttes d'un évier. Restent les façons de Louis XIV, qui ne brillent peut-être point chez Votre Altesse Royale d'un excessif éclat. Mais le sieur Mitty, professeur de maintien au Petit Chapeau, vous les inculquera pour un prix abordable, et si vous êtes mécontent des préceptes qu'il vous donne, vous pourrez vous divertir quelques heures à lui loger des coups de pied au  bas du dos.

haut de page

Vendémiaire |design de Stylish | zec.fr |